Patrick Guilbert

Modules tournant et épouvantails se côtoient, qui effraie les oiseaux Pas encore éclos ?

Il y a pourtant un bon moment qu'elle couve.

Épouvantail toujours souriant.

Vous pouvez reconnaître le jardin de Patrick ,sa signature : des épis et les épouvantails. 

   

Bien pratique d'avoir la remorque sur le terrain, il est l'heure de ranger.

< retour au sommaire du reportage  
< page précédente : Didier Ferment, Pat. et Pat.Mouchague suite du reportage : Robert Valkenburgh >